Get Adobe Flash player

Services de la DGSG pour terrains de football

Etudes préalables de sol avant les travaux

Une étude préalable de sol est de la plus haute importance afin d\'éviter des imprévus lors des travaux de construction ou de rénovation. Les résultats de l’étude permettrons de savoir avec précision quels travaux seront nécessaires afin d’obtenir un excellent terrain de football. L’étude de sol répondra à ces différentes questions :

  • Quelle quantité de sol peut-on garder ou doit-on évacuer ?
  • Quelle quantité de sable ou autre substrat doit-on apporter afin de répondre aux normes en vigueur.
  • Quel sera le meilleur système de drainage (nombre de drains, profondeur, distance entre les drains,…) ?

Les résultats et nos recommandations peuvent être directement utilisés dans votre cahier des charges pour les demandes d’appel d’offre. Le programme ECOconstruct vous garanti le meilleur résultat et comme le nom l’indique, l’étude vous garanti une construction ou une rénovation ECOnomique et ECOlogique.

En pratique...

Plusieurs études préalables ont permis dans différentes régions plus sableuses en Wallonie de construire des terrains de football  en gazon naturel en réduisant la manipulation du sol existant et en utilisant un système de drainage vers l’égout utilisé uniquement en cas de réelle nécessité, ceci pour un budget de moins de 30 000 €, tout en répondant aux normes de la Fédération de Football et aux normes locales wallonnes.

De nombreux terrains construits récemment sans études préalables, montrent bien souvent des problèmes de jeu, car soit le système de drainage, soit l’amélioration de la surface d’enracinement sont insuffisants et ne répondent pas aux normes en vigueurs. La DGSG peut encore intervenir et apporter quelques propositions de solutions selon les budgets disponibles (cliquez ici afin de recevoir gratuitement la liste des services avec tarifs de la DGSG).

Une étude préalable de sol permet aussi de savoir si la terre que vous devez éventuellement excaver est polluée ou non, ou en tout cas permet d’avoir un certificat officiel prouvant que le sol n’est pas pollué.

Relecture des cahiers des charges

La DGSG peut relire les clauses techniques de vos cahiers des charges pour une construction, rénovation ou l’entretien, afin que le cahier de charge soit conforme aux toutes dernières normes en vigueur. Cette relecture évite dans certain cas de nombreux problèmes lors du début de chantier.

Entretiens

Les recommandations du programme d’ECOmaintenance vous donnent les bases pour la rédaction de votre cahier des charges pour l’entretien de votre pelouse. Un programme d’entretien complet annuel peut être établi au niveau entretiens mécaniques (tontes, aérations, égalisation, roulage,…) ainsi qu’un niveau utilisation de produits d’entretiens (fertilisation, semis, sursemis, pulvérisation de désherbage sélectif, pulvérisation maladies, ravageurs,…).  Le programme ECOmaintenance permet un entretien ECOnomique et ECOlogique de vos terrains y compris pour la zone de but.

En pratique...

Sur base de plusieurs centaines de résultats d’analyses de sol effectuées par le DGSG, on a pu constater que de nombreux sol de terrains de football en gazon naturel sont trop chauler (apport trop important de chaux) ou ont une teneur trop élevée en phosphore et en magnésium. Cette situation de déséquilibre empêche le gazon d’absorber correctement tout les éléments nutritifs nécessaires pour un bon développement, pour une bonne résistance contre les maladies ou contre des situations climatiques plus difficiles (sècheresse, gel, …). Une diminution d’apport en chaux, phosphore, magnésium pour certains terrains diminuera les coûts en engrais et réduira l’excès de phosphore non prélevé et qui se retrouvera sans doute dans les eaux de surface.

De nombreux gazons de terrains sont sensibles aux maladies, à la sècheresse ou ne sont pas assez compétitifs par rapport aux plantes adventices (mousses, pâturins des près, …) , car la réserve pour chaque élément nutritif n’est pas en équilibre.

Dans un rapport de la DGSG,  à côté des doses précises d’engrais à apporter à différentes périodes de la croissance du gazon, il vous sera également préciser l’éventuelle quantité de sable, de matière organique, de terre végétale, de semences à apporter et le moment idéal. De nombreux terrains sont également trop sablé ou dans de mauvaises conditions.
Les aspects mécaniques sont également repris dans nos rapports : tontes (fréquences, hauteur, ramassage ou non,…), aération (fréquences, profondeurs, types de perforations, diamètre, profondeur,…).

Contrôles de qualité

Lors d’une nouvelle construction, la DGSG peut contrôler la qualité des matériaux utilisés (sable, terre végétale, source de matière organique) et la mise en œuvre (installation des différentes couches, système de drainage), en tant que bureau technique.  Afin, la couche de jeu peut être contrôlée selon le cahier des charges et les normes en vigueur.

En pratique

La DGSG contrôle systématiquement la couche de jeu avant le semis du gazon. Bien souvent la couche de jeu n’est pas assez ou est trop drainante. Il est alors nécessaire d’apporter les quantités exactes de matière drainante ou de matière organique. Ce contrôle doit absolument se faire avant le semis.

Monitoring (suivit de qualité)

Plusieurs propriétaires ou utilisateurs de terrains de football suivent avec la DGSG la qualité de leurs terrains de football au niveau performance de jeu, programmation du moment d’une éventuelle rénovation plus importante, au niveau déficience d’éléments nutritifs et risques de développement plus faible du gazon ou en excès avec risque de pollution de eaux souterraines. Ces propriétaires peuvent à tous moment montrer des résultats d’analyse sur la situation actuelle et l’évolution des terrains ces dernières années et ainsi adapter au mieux les méthodes d’entretien.

Diagnostiques - problèmes

Lors de problèmes sur des terrains, la DGSG peut par téléphone, par email ou si nécessaire avec une visite sur place, faire un diagnostique rapide du problème et apporter la (les) meilleure(s) solution(s) selon les moyens disponibles.

Expertises

La DGSG peut effectuer des expertises (juridiques ou non) par rapport à une construction, une rénovation ou des entretiens mal réalisés. Les rapports des expertises de la DGSG contiennent, selon les demandes, la description de la situation, les résultats d’éventuelles analyses et une ou plusieurs solution(s) au problème.